Comment bien gérer sa bankroll paris sportifs ?

bien gérer sa bankroll paris sportif

Savoir comment bien gérer sa bankroll paris sportifs est primordial pour gagner sur le long terme. Et comme chacun le sait, peu de parieurs sont capables d’y parvenir. Vous découvrirez au travers de cet article l’importance d’une bonne gestion de bankroll et la méthodologie à mettre en place autour de vos paris sportifs pour atteindre cet objectif.

Sommaire

Bankroll paris sportifs : définition

La bankroll correspond tout simplement au capital que vous décidez d’allouer à vos paris sportifs. En d’autres termes, c’est la somme d’argent sur laquelle vous allez pouvoir vous appuyer pour jouer aux paris sportifs.

Cette somme doit être à 100% destinée à vos paris sportifs et être mobilisable dans son ensemble si besoin est. Votre bankroll se doit donc être composée avec de l’argent que vous avez déjà en votre possession et dont vous n’aurez pas besoin dans votre vie quotidienne.

Pourquoi mettre en place une gestion de bankroll pour ses paris sportifs ?

L’erreur classique que font très souvent les parieurs débutants est de jouer aux paris sportifs de temps à autres en sans avoir de bankroll et en misant des sommes d’argent aléatoires du type 5€, 10€, 50€, 100€, etc. Ils n’ont pas de véritable stratégie et ne se soucient pas vraiment du risque encouru ni des pertes qu’ils accumulent au fil du temps. Ceci est l’exemple parfait… pour être perdant sur le long terme !

En mettant en place une bankroll pour ses paris sportifs – et à condition de bien à la gérer – il est à la fois possible de minimiser le risque de perte encouru tout en accumulant les gains de manière régulière. En effet, pour gagner aux paris sportifs, il est vital de posséder une vision sur le long terme. L’objectif doit être de faire fructifier sa bankroll petit à petit et non de vouloir toucher le gros lot sur un coup du sort.

Diviser sa bankroll paris sportifs en un nombre fixe d'unités

Diviser sa bankroll allouée aux paris sportifs en un nombre fixe d’unité est primordial pour pouvoir mettre en place une bonne gestion de son capital.

Généralement, les parieurs expérimentés choisissent de diviser leur bankroll en 100 unités. En d’autres termes, cela veut dire que chaque unité représente 1% du montant total de la bankroll. En misant 1 unité à chaque pari sportif engagé, un parieur met donc en jeu 1% du total de son capital de départ (= bankroll). Cette approche permet de parier de manière sereine, surtout lorsqu’une série de paris perdants est en cours. En effet, il faudrait que le parieur accumule 100 paris perdants de suite pour perdre l’ensemble de son capital. Ce scénario est très improbable, surtout si le joueur mise sur une discipline sportive dont il est expert ou s’il suit des tipsters fiables !

Évidement, d’autres parieurs choisissent de diviser leur bankroll consacrée aux paris sportifs de manière différente. La règle est généralement la suivante : plus le montant de la bankroll est élevé, plus il est recommandé au parieur de la diviser par un nombre également élevé. Le but étant de minimiser le risque de perte au maximum pour les parieurs possédant de grosses bankrolls. Quoi qu’il en soit, il est rare de voir les parieurs les plus expérimentés miser plus de 2% de leur bankroll sur un pari sportif.

La totalité de la bankroll doit être mobilisable

En cas où les paris perdants s’enchainent, il est primordial de pouvoir compter sur la totalité sa bankroll si besoin est. En mettant en place une gestion stricte de votre bankroll allouée aux paris sportifs, il y a 99 % de chances de ne JAMAIS se retrouver dans cette situation. Néanmoins, vous devez être préparé au pire des scénarios s’il venait à survenir !

Vous devez donc être mentalement et financièrement capable de mettre à disposition 100% de votre capital en cas de “bad run”. Dans le cas contraire, vous risquez d’accumuler les pertes lors des moments faibles et de ne plus avoir la capacité mentale ou financière de continuer à parier lorsque vous même (ou vos tipsters) se remettront à engranger les unités.

bonus paris sportif winamax 1er dépôt doublé

Calculer le max drawdown

La variance d’une bankroll – c’est à dire les hauts et les bas – fait partie intégrante des paris sportifs. Il est vital de bien savoir la gérer pour être un parieur gagnant sur le long terme. Le max drawdown – qui peut se traduire par “nombre maximal d’unités perdues” – correspond à la variance négative qui pourrait survenir au cours d’une saison de paris sportifs.

Dans le cadre d’une bonne gestion de bankroll pour ses paris sportifs, il est important de calculer en amont le nombre maximal d’unités qui pourraient être perdues lors de la saison qui arrive. Le but étant de s’assurer que le max drawdown cumulé ne soit pas supérieur aux nombres d’unités de départ de votre bankroll. 

Exemple :

  • Vous décidez de calculer le max drawdown cumulé pour vos propres paris sportifs et pour les tipsters que vous suivez.
  • Le max drawdown moyen sur les 3 dernières années pour vos propres paris est de 10 unités
  • Les max drawdown moyens de vos tipsters sur la même période sont le suivants : tipster X = 10 unités, tipster Y = 8 unités et tipster Z = 12 unités.
  • Le max drawdown cumulé est donc de 40 unités (10+10+8+12). Vous ne ferez donc pas banqueroute car, dans le pire des cas, il restera toujours 60 unités dans votre bankroll pour les paris sportifs. Cela vous permettra de continuer à parier et de récupérer les unités perdues en cours de route.